Actuellement des Travaux de mises  aux normes de l'installation électrique et installation d'un chauffage sont réalisés dans notre église

MERCI A TOUS LES DONATEURS

Sans eux l'église serait fermé

Voici un livre en ligne sur l'art roman dans notre belle région:

Il peut également être téléchargé (au format PDF) pour être inclus dans des bibliothèques numériques

. Merci de ne pas hésiter à faire suivre ce lien.

 Marie Lebert

 http://www.youscribe.com/catalogue/tous/savoirs/techniques/l-art-roman-dans-le-sud-manche-2582800

 

 

L’église paroissiale, dédiée à Notre-Dame, saint Sébastien et sainte Anne, reste le principal témoignage monumental de la grandeur passée de Genêts.

Elle présente un chœur gothique à chevet plat flanqué de chapelles latérales et précédé par un transept saillant du XIIe siècle.

L’autel Saint-Jacques, cité à la fin du XVIIe siècle, n’existe plus, mais le culte du saint patron des pèlerins était sans doute intimement lié à cette dernière halte avant le passage de la baie.

Par ailleurs, un soin particulier a été apporté au décor : bénitier orné de têtes humaines et d’ogives, chapiteaux de style toscan, chevet plat avec sa verrière à lancettes surmontée d’une rosace, beaux vitraux, retables encadrant le chœur. Parmi le mobilier rappelant la place du culte michaélique, on remarque un tableau de saint Michel du XVIIe siècle, et deux représentations modernes associant la figure de l’Archange à une reproduction du sceau de l’ancienne baronnie.

Chapelle de gauche (côté nord est)

La vierge Marie

Vitraux de la chapelle côté nord un représente: Notre Dame de bon Secours

Vitrail transept côté nord

Tableau du peintre Alexandre-Claude-Louis Lavalley (prix de Rome) sur mur du transept

Alexandre-Claude-Louis Lavalley Paris, 1862 - 1927

 Elève de Cabanel, Maillot et Bouguereau, Alexandre-Claude-Louis Lavalley expose au Salon des Artistes Français, dont il deviendra sociétaire en 1905, et est médaillé à plusieurs reprises (mention honorable en 1890, médaille de troisième classe en 1897, médaille de deuxième classe en 1903).

Il reçoit le Prix de Rome de peinture en 1891 pour Jupiter et Mercure reçus par Philémon et Baucis, aujourd'hui conservé à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris.

Après son séjour à Rome qui lui vaut l'assise de sa renommée, il réalise des portraits sur commande, des toiles et des projets d'affiches pendant la Première Guerre mondiale.

Il est également connu pour ses compositions décoratives ornant de nombreux établissements parisiens. Entre 1905 et 1907, il réalise pour le bar de l'Hôtel Le Meurice des fresques évocatrices des fêtes champêtres au château de Fontainebleau.

Il est également l'auteur de projets de plafonds pour le Pavillon de Flore au Louvre, dont nous proposons deux études présumées.

Lavalley incarne aussi en ses modèles des figures mythologiques ou bibliques à l'image d'Hérodiade qui obtient de sa fille, Salomé, l'exécution de saint Jean-Baptiste. A la rigueur appliquée au nu posant dans un atelier, se substitue une touche vibrante et colorée qui caractérise Nu allongé dans un sous-bois ou encore A Cythère.

C'est un dynamisme semblable qui habite les paysages de Lavalley, à l'image de la Mer agitée à Genêts.

Propriétaire d'une résidence secondaire à Genêts, il y peint Le lavoir où le tissu bleu porté par la femme, basculée au second plan, se mêle avec harmonie à la surface ondoyante.

Vitraux nef côté nord

Le bénitier

Découvrir l'église Notre Dame de Genêts

Cliquer sur le lien (mettre le son)

Visite_de_l__eglise_de_Genets.wmv

 

 

Pour visiter l'église nous rentrons par le porche du 16e siècle qui précède la porte sud de la nef, qui date elle-même du 13e siècle

Sur les bancs du charmant porche sud dont la construction est attribuée à Guillaume de Lamps, au XIVe siècle, se traitaient autrefois les affaires de la paroisse.

 

Sur notre droite le chœur

Les vitraux du chœur

Les quatre piliers vus du chœur

 

La croisée du transept romane est délimitée par quatre puissants piliers de section carrée. Ces piliers, isolés à l’est, sont reliés aux bras du transept et à la nef à l’ouest. Ils reçoivent quatre arcs légèrement brisés, très épais et fourrés. Ces arcs délimitent la voûte d’arêtes surplombant la croisée du transept. La première travée du choeur ouvre au nord et au sud sur deux chapelles à chevet plat qui ouvrent également sur les croisillons du transept

 

 

 

Les quatre piliers observent entre eux une symétrie parfaite, avec deux côtés présentant une surface plane sans aucune mouluration et deux autres côtés présentant deux colonnes jumelles engagées sur dosseret et recevant les arcs brisés. Dans l’un des angles de chaque pilier, une colonne engagée de forme semblable reçoit la retombée d’une des arêtes de la voûte. Chaque pilier est surmonté d’une large imposte moulurée en forme de bandeau chanfrein

L'art roman dans la baie du Mont Saint-Michel (table / résumé) - Marie Lebert

 

 

 

Tableau au mur et vitrail dessus de la porte

Peinture de Adolphe-Alexandre Lesrel

http://fr.wikipedia.org/wiki/Adolphe-Alexandre_Lesrel

 

Porte principale côté ouest

Actualités
La Communauté de Communes Sartilly Porte de la Baie innove avec son tout nouveau site internet www....

Nef avec les anciens lambris peints

Chapelle de droite (côté sud est)

Saint Joseph

Vitraux de la chapelle côté sud un représente:Justine Gournay institutrice à Genêts

Signature du maître verrier Ch.Champigneule et fils de Paris 19 éme siécles

Vitrail transept côté sud

Tableau des Morts pour la patrie 1914-1918

De Maurice Utrillo,peintre

Vitraux nef côté sud

Les fonts baptismaux ornés de têtes humaines et d’ogives XIVeme siècle

Haut de Page

© 2006-2013 Communaut de Communes de Sartilly Plan du Site | Contacts | Mentions Légales | Marchés Publics | Service Public Local